Les mariages impliquent de nombreuses traditions, dont beaucoup ne sont pas toujours bien comprises. La robe de mariée, le bouquet de mariée, le gâteau de mariage et la marche nuptiale sont autant d’éléments importants du grand jour qui ont résisté à l’épreuve du temps. L’échange des anneaux entre les mariés à la fin de la cérémonie est également une tradition bien connue qui symbolise leur engagement et leur loyauté l’un envers l’autre. Cependant, l’origine des alliances et la signification de cet échange restent un mystère pour beaucoup.

L’échange des alliances : une tradition qui date de l’Antiquité

La pratique de l’échange d’alliances remonte à l’Antiquité. Les Romains utilisaient des anneaux de fer pour symboliser l’union entre deux personnes, et ces anneaux avaient la valeur d’un contrat de mariage.

Elles étaient parfois gravées de motifs complexes. Certains pensent que l’échange d’anneaux trouve son origine dans l’Égypte ancienne, où des joncs, des roseaux et des papyrus tressés en rond étaient utilisés pour fabriquer des bijoux.

Les alliances ont évolué au fil du temps. Au départ, des matériaux périssables étaient utilisés pour les anneaux, puis l’ivoire, l’os ou le cuir les ont remplacés. Le matériau utilisé pour une bague avait une grande importance, car il reflétait les moyens financiers et le statut social du donateur. Et même aujourd’hui, le matériau a encore une grande importance. Une alliance femme diamant aura plus de valeur que certaine bague qui ne sont pas serties de pierre précieuse. 

L’utilisation d’anneaux de mariage dans les mariages chrétiens remonte à 860 après J.-C. À l’origine, ces anneaux étaient ornés de gravures et d’autres décorations, mais ils ont ensuite été interdits en raison de leur nature païenne.

Au XIIIe siècle, la conception et l’ornementation des anneaux de mariage ont été simplifiés pour mettre l’accent sur leur signification spirituelle plutôt que sur leur extravagance.

Les symboles des alliances

La forme circulaire de l’anneau représente un lien éternel qui n’a ni point de départ ni point d’arrivée. C’est un symbole d’affection et de dévouement qui ne connaît pas de frontières. De nombreux couples préfèrent personnaliser leur bague en y inscrivant leur nom ou un court message pour en souligner la signification.

La bague est généralement portée à l’annulaire gauche. Bien que l’ancienne croyance selon laquelle ce doigt est directement relié au cœur par la Vena Amoris ait été démentie, il s’agit toujours d’une pratique largement respectée aujourd’hui.

L’une des raisons pour lesquelles l’anneau est porté au quatrième doigt est que, lors de la cérémonie de mariage, le prêtre touche chaque doigt des mariés en prononçant une bénédiction, puis place l’anneau au quatrième doigt.

Une autre explication du port de l’anneau à la main gauche est que la plupart des gens sont droitiers. Il est donc préférable de porter l’anneau à la main gauche pour éviter qu’il ne s’use rapidement en raison des activités quotidiennes.

Alliances de mariage : une évolution esthétique remarquable

Au fil du temps, les alliances se sont transformées, tout en conservant leur signification traditionnelle. À l’origine, les alliances étaient simples et fabriquées dans des métaux bon marché. Aujourd’hui, les bijoutiers ont créé une variété d’alliances exquises qui répondent aux préférences de chacun. 

Bien que de nombreuses personnes préfèrent les alliances traditionnelles en or, il existe également des options comportant des designs modernes et des pierres précieuses comme : 

  • le diamant
  • le rubis
  • le saphir
  • l’émeraude